Relations avec les écoles de management

Différents événements sont organisés pour renforcer les liens entre notre CPGE et les EM de France : forums, conférences de présentation et de promotion ou encore autour du programme de seconde année, visites de sites, entraînements intensifs aux entretiens de personnalité, autant de contacts privilégiés avec le monde des Ecoles, pour préparer au mieux les écrits et les oraux, mais aussi se familiariser pendant deux ans avec leur univers. Les visites fréquentes de chargés de concours, de directeurs ou directrices de Programmes Grande Ecole, ou encore de spécialistes de l’entretien de personnalité, permettent à nos étudiants de nouer des dialogues privilégiés, d’échanger sur les techniques et conditions des oraux, mais aussi de recueillir des informations sur leur avenir et les formations possibles dans une ambiance chaleureuse. Par l’intermédiaire du BDE, d’anciens élèves de Cézanne se déplacent fréquemment pour collaborer aux entretiens blancs, ou encore pour rencontrer nos étudiants en classe : c’est encore un moyen efficace de recueillir conseils et impressions de la part d’étudiants qui viennent de passer leurs épreuves, qui entament ou poursuivent leur scolarité en Ecole. Par ailleurs, de tels liens se tissent car l’ensemble des équipes professorales se déplace régulièrement à des événements organisés par les Ecoles, corrigent les épreuves des concours, et aident aux entretiens de langues ou de culture générale des Ecoles pour rester au plus proche de l’actualité et des exigences de celles-ci.

Calendrier:

  • Jeudi 15 novembre 2018 : forum des Grandes Ecoles, Palais de la Bourse, Marseille.

Ce forum permet aux préparationnaires de s’informer sur les écoles de commerce et les débouchés offerts mais c’est surtout l’occasion de retrouvailles avec les « anciens » ayant intégré qui peuvent présenter les spécificités de leurs écoles respectives, évoquer concrètement la vie étudiante, les stages, les projets à venir …

  • Lundi 3 décembre 2018

Les étudiants de première et deuxième année assistent à une présentation de Mme La Fragette, chargée du recrutement à Rennes BS : l’intervention porte sur les Programmes Grandes Ecoles (PGE), afin que les étudiants comprennent l’articulation entre les différentes années d’études, et les débouchés, avec des fiches métiers et des CV de diplômés. L’exposé est suivi d’une séance de questions-réponses.

Présentation de Rennes BS et du PGE. 

  • Mardi 4 décembre 2018 : conférence de M. Frédéric Laupies, en partenariat avec l’ESC Rennes au lycée Cézanne.

La mémoire conserve le passé, dit-on. Mais il est évident que la conservation du passé est une impossibilité : le passé est bel et bien passé. De deux choses l’une : ou il y a conservation et alors ce qui est conservé est encore présent, ou il y a passé… et il n’y a pas de conservation.
Il est peut-être trop facile de répondre que la mémoire conserve des traces du passé. Comment s’assurer de la fiabilité d’un signe qui renvoie à ce qui n’est plus ? La mémoire, dont la réalité est indéniable, semble pourtant impossible. Ce paradoxe en recèle d’autres qui conduisent à penser le rapport entre la subjectivité et le non-être.

  • Mardi 11 décembre 2018 : présentation de TBS au lycée Cézanne.

  • Mercredi 19 décembre 2018

Chaque année, les étudiants de première et deuxième année ont l’opportunité d’aller visiter une école de commerce et cette année c’est à KEDGE Marseille que les deux promos se sont rendues. Ce fut l’occasion de découvrir la spécificité des programmes proposés par KEDGE, les valeurs de l’école, les locaux, les infrastructures, les nombreuses associations au sein desquelles les étudiants mènent leurs projets et ce dans un cadre magnifique : le parc national des calanques. Les témoignages d’anciens élèves ont été un temps d’échange précieux qui a permis à chacun de se projeter plus concrètement dans une école de commerce alors que les épreuves écrites approchent à grand pas pour les élèves de deuxième année.

  • 22 mars 2019 : entretiens blancs

Dernier entrainement pour les ECS2 avant la dernière ligne droite vers les épreuves écrites des concours : les entretiens de personnalité.

 

 

 

 

 

Deuxième temps fort de l’année pour l’épreuve phare des concours des grandes écoles de commerce : ce vendredi 22 mars, les étudiants d’ECS1 se sont mobilisés pour accueillir les représentants des écoles de commerce venus des quatre coins de la France mais aussi les parents d’élèves, chefs d’entreprise et membres d’associations qui ont eux aussi fait profiter aux ECS2 de leur expertise pour leurs derniers entretiens avant le jour J. Cette journée fut un réel moment d’échanges et de partage pour tous.

La géopolitique et les écoles

  • Festival de géopolitique 2019 Grenoble Ecole de Management

Nous sommes partis d’Aix en Provence jeudi 14 mars au matin, excités par l’aventure qui nous attendait.

Arrivés à Grenoble vers les 11h30 nous avons effectué un premier passage à l’EM Grenoble pour récupérer nos badges et l’accès à nos hôtels. L’après-midi,  nous avons profité de notre temps libre pour rencontrer les partis des autres pays qui appartenaient au même groupe parlementaire que nous et pour assister à des conférences.

La première conférence portait sur l’énergie en Europe avec une étude de cas sur le projet de Nord Stream 2 qui est la construction d’un gazoduc russo-allemand pour 2020 et relevant toutes les problématiques autour de ce sujet. La seconde portait sur les lobbies dans la société et l’espace public, rappelant le rôle des lobbies et expliquant les moyens dont disposent les citoyens européens pour s’exprimer.

La demi-journée est passée très rapidement. Après cela nous nous sommes tous retrouvés pour le diner. Cette simulation regroupe 132 étudiants de CPGE (ECS ECE ECT et BL) venus de toute la France. Chaque binôme représentait un eurodéputé (90 étudiants) ou un lobbyiste (42).

 

 

 

 

 

 

Vendredi : jour J

8h : réunion avec l’équipe d’organisateurs de la simulation pour reprendre le déroulement de la journée puis discours du directeur de GEM, Jean François FIORINA

9h – 10h30 : première réunion formelle.

Les eurodéputés étaient divisés en 5 groupes parlementaires (PPE, S&D, ALDE, VERTS/ALE et ENL). Nous faisions partis du groupe PPE (le plus nombreux) et nous représentions la France, Les Républicains. Notre groupe était aussi composé de partis italiens, espagnols, allemands, hongrois, bulgares, irlandais, belges et roumains.

Cette première réunion a permis de faire un point sur la position de chaque parti sur le thème principal : le mix énergétique ( = transition d’énergies fossiles vers énergies “propres”). Il a aussi fallu élire un binôme de président et de vice-président du groupe parlementaire.

10h30 – 12h : rencontre avec les lobbies et les autres eurodéputés.

12h : rapide point au sein du groupe parlementaire

12h15 : “pause déjeuner”, même lors de notre pause, les négociations continuent ainsi que la mise en place d’alliances et de stratégies.

13h30 : réunion au sein des groupes parlementaires pour rédiger les amendements des articles du texte de lois de base sur le mix énergétique. (Nous avons tous reçu un même texte de lois sur le mix énergétique plus ou moins en faveur de notre politique, il était donc à nous de rédiger des amendements plus favorables à notre parti politique.).

15h : réunion des présidents et vice-président (seulement) : ils votent pour chaque article l’amendement qui sera présent dans le texte final,  parmi les amendements proposés par tous les partis.

17h – 18h : vote par tous les eurodéputés pour ou contre le texte final puis remise des prix pour les meilleurs binômes.

Le texte final a été approuvé et Victor et moi n’avons pas remporté de prix, mais nous ne sommes pas très déçus car nous avons été confrontés à des étudiants très pertinents en négociation et dont nous avons pu apprendre beaucoup.

Finalement, cette expérience nous a permis de découvrir certaines parties de nous-mêmes. Je me suis avérée être une très bonne négociatrice, ce que je n’imaginais absolument pas. Nous avons aussi été forcés de sortir de notre zone de confort et de savoir toujours s’adapter (nous avons eu quelques problèmes de train au retour, comme quoi l’expérience est intense jusqu’au bout). En résumé, cette expérience fut très intense et incroyablement enrichissante.

 

  • Chaque année, Kedge BS organise sous la forme d’une simulation une assemblée générale de l’ONU où des élèves sélectionnés dans les classes préparatoires de toute la France sont invités à représenter un pays. En savoir plus sur http://simonu.frTémoignage des participants pour la classe d’ECS2 2017Si nous étions, pour ainsi dire, un peu réticents à l’idée de participer à cette rencontre car nous avions peur de manquer un weekend de travail, nos appréhensions ont vite été dissipées. En effet, Kedge Business  School  a  organisé  une  excellente  simulation,  dans  les  conditions  de  ce  que  l’on imagine lorsque l’on se représente l’Organisation des Nations Unies ; si bien que pour quelqu’un qui n’est pas expert des rouages de l’organisation, on se prête vite au jeu et un parfum de New York a  régné  dans  la salle  de  l’assemblée.  Défendre les intérêts d’un pays qui nous est peu connu (le Kazakhstan par exemple) en combinant géopolitique réelle et fictive était génial car une certaine liberté dans les projets nous était laissée. Ainsi, nous avions vraiment l’impression d’être au cœur de la géopolitique mondiale que nous étudions cette année. Simonu nous a permis d’une part d’avoir un aperçu de Kedge et de rencontrer d’autres étudiants, préparationnaires et « kedgeurs », avec qui nous espérons rester en contact.  D’autre part, hormis pour les futurs diplomates, c’est une expérience qui ne se représentera peut-être pas,  et  qui  permettra  d’associer  des  choses  plus concrètes aux informations qui touchent la diplomatie internationale. Julien M. (représentant l’Arabie Saoudite) et Quentin V. (représentant le Kazakhstan)