Paul Cézanne
Lycée général et technologique
19 Avenue J. et M. Fontenaille 13100 Aix en Provence
 

PROGRAMME de regards croisés Tle ES

mardi 10 mars 2015, par Lorne Karine

ThèmeNotionsIndications complémentaires
Thème 1 : Justice sociale et inégalités
1.1 Comment les pouvoirs publics peuvent-ils contribuer à la
justice sociale ?
Égalité, discrimination, assurance/assistance, services collectif
s, fiscalité, prestations et
cotisations sociales, redistribution, protection sociale
On s’interrogera sur les fondements des politiques de lutte contre les
inégalités en les reliant à la notion de justice sociale ;
on rappellera à ce propos que toute conception de la
justice doit répondre à la question : « L’égalité de quoi ? ». On distinguera égalité des droits, égalité des situations et égalité des chances. On analysera les principaux moyens par lesquels les pouvoirs publics peuvent contribuer à la justice sociale : fiscalité, redistribution et protection sociale, services collectifs,
mesures de lutte contre les discriminations. On montrera que l’action des pouvoirs publics s’exerce sous
contrainte et qu’elle fait l’objet de
débats quant à son efficacité : risques de désincitation et d’effets pervers.
Thème 2 : Travail, emploi, chômage
2.1 Comment s’articulent marché du travail et gestion de
l’emploi ?
Taux de salaire réel, salaire d’efficience, sala
ire minimum, contrat de
travail, conventions
collectives, partenaires sociaux, segmentation du marché du travail
En se limitant à une présentation graphique simple et en insistant sur
les déterminants de l’offre et de la demande, on expliquera l’analyse néo-classique du fonctionnement du
marché du travail. Pour rendre compte de la spécificité de la relation salariale, on montrera l’intérêt de
relâcher les hypothèses du modèle de base en introduisant principalement les hypothèses d’hétérogénéité du
facteur travail et d’asymétrie d’information. À partir de
quelques exemples, on montrera que le taux de salaire
dépend également du résultat de négociations salariales et de l’intervention de l’État.
2.2 Quelles politiques pour l’emploi ? Flexibilité du marché du travail, taux de chômage,
taux d’emploi, qualification, demande
anticipée, salariat, précarité, pauvreté.
Afin de montrer que la diversité des formes et des analyses du chômage explique la pluralité des politiques, on analyse
ra les politiques macroéconomiques de soutien de la
demande globale pour lutter contre le chômage keynésien, les politiques d’allégement du coût du travail pour
lutter contre le chômage classique, les politiques de formation et de flexibilisation pour réduire la composante
structurelle du chômage. On soulignera que les poli
tiques de l’emploi sont aussi fondées sur la prise en compte du rôle du travail et de l’emploi dans l’intégration sociale. On se demandera en quoi ce lien entre
travail et intégration sociale est fragilisé par certaines évolutions de l’emploi.
 
Lycée général et technologique Paul Cézanne – 19 Avenue J. et M. Fontenaille BP 10 005 - 13181 19 Avenue J. et M. Fontenaille 13100 Aix en Provence – Responsable de publication : Jean-François Reynaud
Dernière mise à jour : mercredi 4 décembre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille