Paul Cézanne
Lycée général et technologique
19 Avenue J. et M. Fontenaille 13100 Aix en Provence
 

PROGRAMME d’économie Tle ES

mardi 10 mars 2015, par Lorne Karine

ThèmeNotionsIndications complémentaires
Thème 1 : Croissance, fluctuations et crises
1.1 Quelles sont les sources de la croissance économique ? facteurs de production, production marchande et non marchande, valeur ajoutée, productivité, institutions, droits de propriété, externalités. En s’appuyant sur le programme de première, on s’interrogera sur l’intérêt et les limites du PIB. L’étude de séries longues permettra de procéder à des comparaisons internationales. À partir d’une présentation simple de la fonction de production, on exposera la manière dont la théorie économique analyse le processus de croissance. On fera le lien entre la productivité globale des facteurs et le progrès technique et on introduira la notion de croissance endogène en montrant que l’accumulation du capital sous ses différentes formes participe à l’entretien de la croissance. On mettra l’accent sur le rôle des institutions et des droits de propriété
1.2 Comment expliquer l’instabilité de la croissance économique ? Fluctuations économiques, crise économique, désinflation, dépression, déflation L’observation des fluctuations économiques permettra de mettre l’accent sur la variabilité de la croissance et sur l’existence de périodes de crise. On présentera les idées directrices des principaux schémas explicatifs des fluctuations (chocs d’offre et de demande, cycle du crédit), en insistant notamment sur les liens avec la demande globale.
On analysera les mécanismes cumulatifs susceptibles d’engendrer déflation et dépression économique et leurs conséquences sur le chômage de masse
Thème 2 : Mondialisation, finance internationale et intégration européenne
2.1 Quels sont les fondements du commerce international et de l’internationalisation de la production ? avantage comparatif, dotation factorielle, libre-échange et protectionnisme, commerce intra-firme, compétitivité prix et hors prix, délocalisation, externalisation, firmes multinationales, spécialisation En partant d’une présentation stylisée des évolutions du commerce mondial et en faisant référence à
la notion d’avantage comparatif, on s’interrogera sur les déterminants des échanges internationaux de biens et services et de
la spécialisation. On analysera les avantages et les inconvénients des échanges internationaux pour les producteurs comme pour les consommateurs. On présentera à cette occasion les fondements des politiques protectionnistes et on en montrera les risques. On
s’interrogera sur les effets d’une variation des taux de change sur l’économie des pays concernés. En s’appuyant sur des données concernant le commerce intra-firme et sur des exemples d’entreprises
multinationales, on abordera la mondialisation de la production. On analysera les choix de localisation des entreprises et leurs stratégies d’internationalisation. On étudiera à cette occasion les principaux déterminants de la division internationale du travail en insistant sur le rôle des coûts et la recherche d’une compétitivité hors prix.
2.2 Quelle est la place de l’Union européenne dans l’économie globale ? Euro, union économique et monétaire Sans entrer dans le détail des évolutions historiques, on rappellera qu’en se dotant d’un grand marché intérieur et d’une monnaie unique, les pays européens mènent une
expérience originale d’intégration plus étroite de leurs économies. On montrera que l’union monétaire revêt une importance particulière dans le contexte monétaire et financier international, et qu’elle renforce les
interdépendances entre les politiques macroéconomiques des Etats membres. On s’interrogera sur les difficultés de la coordination des politiques économiques dans l’Union européenne
Thème 3 : Économie du développement durable
La croissance économique est-elle compatible avec la préservation de l’environnement ? Capital naturel, physique, humain, institutionnel, biens communs, soutenabilité, réglementation, taxation, marché de quotas d’émission On expliquera pourquoi l’analyse économique du développement durable, qui se fonde sur la préservation des possibilités
de développement pour les générations futures, s’intéresse au niveau et à l’évolution des stocks de chaque type de capital (accumulation et destruction) ainsi qu’à la question décisive du degré de substitution
entre ces différents capitaux. On évoquera, à l’aide d’exemples, les limites écologiques auxquelles se heurte la croissance économique (épuisement des ressources énergétiques et des réserves halieutiques,
déforestation, augmentation de la concentration des
gaz à effet de serre, etc.). L’exemple de la politique climatique permettra d’analyser les instruments dont disposent les pouvoirs publics pour mener des politiques environnementales. En lien avec le programme de
première sur les marchés et leurs défaillances, on montrera la complémentarité des trois types d’instruments que sont la réglementation, la taxation, les marchés de quotas d’émission.
 
Lycée général et technologique Paul Cézanne – 19 Avenue J. et M. Fontenaille BP 10 005 - 13181 19 Avenue J. et M. Fontenaille 13100 Aix en Provence – Responsable de publication : Jean-François Reynaud
Dernière mise à jour : dimanche 8 décembre 2019 – Tous droits réservés © 2008-2019, Académie d'Aix-Marseille